Bonsai-pot

Bonsai-pot

Kousen Heian Hashimoto Yoshikazu

 Il a commencé le bonsaï depuis Showa 30 (1955) environ.  Vers Showa 40(1965),  
attiré par la poterie de Toufukuji, il commence à fabriquer des pots en complet autodidacte.  Il s'obstine à cuire ses poteries dans les noborigama*, mais elles se déforment les unes après les autres. Grâce au noborigama de Kawai Kanjirou , il peut continuer ses cuissons.
Après la création de l'atelier Kawai, ses poteries sont cuites dans le four commun de la coopérative des céramiques et porcelaines de la préfecture de Kyoto.
Pendant  ce temps, de célèbres potiers et d'autres moins célèbres adeptes des noborigama, lui enseignent l'art de la poterie.

Il s'efforce de faire revivre l'art de l'argile, en peau de poire (aspect granule).

Il a cesser la cuisson par noborigama, suite à l'arrêté préfectoral sur la prévention de la pollution qui empêche l'utilisation de ce type de four.

Véritable nom : Hashimoto Yoshikazu
Né le 28 fevrier en Showa 8 (1933)

*Noborigama : Ce qu'on appelle communément aujourd'hui par noborigama est un four conçu pour cuire un grand nombres de poteries simultanément, dont les différentes parties sont séparées. On utilise la pente naturelle du terrain pour permettre à la pesanteur du gaz, lors de la combustion, de maintenir une température de haut niveau à chaque étage du four. (voir les liens)
Lien vers "Four Nobirigama"
Lien vers "Plan du four"

 



24/12/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 28 autres membres