Bonsai-pot

Bonsai-pot

Yamaaki et Koshousen -Tokoname Maïtre KATAOKA Sadamitsu et Mr.KATAOKA Toshio

A l’origine, on a un artisan potier, Kataoka Akiji de son vrai nom, et Juuoudou Shousen de son nom d’artiste, ou encore Shousen.
VOIR FICHE DE Shousen - Tokoname  Mr. Kataoka Akiji 
Cet artiste décida de créer une 1ère entreprise nommée “Kataoka”.
Quelques années plus tard, il y fait fabriquer un noborigama, et les oeuvres qui en sortiront seront estampillées ou “Shousen” ou “Kinka”.
Encore plus tard, après l’acquisition d’un four a charbon, ou il produira des carreaux de céramique, il utilisera le nom de “Saihate no oka – la colline du bout du monde”.
Ensuite, (3 ans en fait après l’achat de ce four), il change le statut de son entreprise en parts partagées, et c’est a partir de ce moment que les oeuvres recevront le sceau de “Yamaaki”.
 
On pourrait dire que le sceau “Yamaaki” garantit juste qu’il sort de l’atelier anciennement nommé “Kataoka”, devenu maintenant l’entreprise “Yamaaki”.
 

Sinon Kataoka Sadamitsu (Fils de Akiji – fondateur de toutes ces sociétés),est le potier connu sous le nom de Koshousen, et Kataoka Toshio (2ème fils de Akiji) n’est pas potier, il est le dirigeant de l’entreprise Yamaaki.

Mais revenons à Kataoka Sadamitsu
En Showa 36 (1961), après avoir été diplomé du lycée de Tokoname, dans la section céramiques, il intègre la S.A. Yamaaki (Yamaaki seitoujo - litt : usine des manufactures de céramiques Yamaaki).
Il étudiera sous la supervision de son père - Shousen (Kataoka Akiji).
A partir de Showa 60 (1985) environ, il utilise le sceau "Koshousen (小松泉)" et qu'il utilise encore de nos jours.

    Dans la manufacture de Yamaaki, on trouve des fours éléctriques et les plus importants fours à gaz (en forme de cloche) de Tokoname, et leur utilisation a donne une réputation établie dans la cuisson stabilisée.
Le moulage se termine par une pression de moule faite a la main.
Bien qu'il fabrique des petits pots et des émaux, sa principale activité reste tout de même les grands pots en argile, pour lesquels le résultat de ses recherches de ces dernières années lui permis de copier le grain que l'on retrouve dans les poteries udei de Chine et qu'il a nomme "Tokoname udei" - mélange de la terre de Tokoname et de shisa (argile sableuse violacée de la ville de Gikou dans la province de Jiangsu en Chine) qu'il fait venir de Chine.


Véritable nom : Kataoka Sadamitsu
Né en Showa 18 (1943), le 16 fevrier

 

 



24/12/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 28 autres membres