Bonsai-pot

Bonsai-pot

Ino Shukuho

Ino Shukuhou

- 2eme génération du Four Shukuhou (four construit en Meiji 28 - 1895) 

Né en Showa 18 (1933).

A partir de Showa 35 (1950), grâce à la qualité du four qu'il a emprunté à Heian Tofukuji, il est en mesure de cuire ses propre pots à bonsaï, à Kyoto, Higashiyama-ku, 5-jo (gojo)

A cette époque, la cuisson se fait encore au nobori-gama, même à  gojo. Cependant  à  partir de 1955, les fours traditionnels sont remplacés par des fours à gaz ou électrique.

Le four de Shukuhou, 2e gen. (Kiichirou) , époque Taisho (1912-1926) jusqu'en Showa 17 (1942) est le  fournisseur de la Maison Impériale. Ino Shukuhou est sélectionné à de nombreuses expositions d'arts fins et appliqués. Il est désigné officiellement comme artiste œuvrant pour la préservation des techniques de la porcelaine et de la céramique.

Dès l'époque de Shukuhou 2e gen., les discussions avec Takeyama Fuyouen, responsable des bonsaï du Palais Imperial, lui permettent de recevoir des conseils sur la manufacture des pots.

- 3e génération du Four Shukuhou

Il est l'actuel représentant de la lignée des Shukuhou.

 

L'unicité des pots de Shukuhou vient de l'émail obtenu, composé d'un grain de terre spécifique de Kyoto et par sa  cuisson dans un four célèbre de Kyoto Kiyomizu-yaki.

 

 



23/12/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 28 autres membres